A la découverte des oiseaux de Mayotte

Visite de la retenue collinaire de COMBANI. Découverte des oiseaux de Mayotte. Elèves de 4ème 11 du collège de MAJICAVO avec leurs professeurs Madame Virfolet Fabienne et Monsieur Laurent Ferrari Mai 2016.

Introduction

Nous avons pris le bus au collège Majicavo pour aller à Combani.

Le chauffeur nous a déposé au pied du barrage où Alexis nous a rejoint. Alexis travaille à GEPOMay, une association qui s’occupe des oiseaux de Mayotte. Alexis a été notre guide.

Il nous fourni du matériel pour observer les oiseaux. A l’aide des jumelles nous avons pu voir plusieurs espèces d’oiseaux.

Les espèces d’oiseaux rencontrés

Ils étaient de deux types, les espèces migratrices (qui restent qu’une partie de l’année) et les espèces sédentaires (qui restent toute l’année).

Alexis nous a parlé des espèces endémiques. Ce sont des espèces qui n’existent qu’à Mayotte. Si elles disparaissent, elles n’existeront plus dans le monde entier. Il nous a aussi expliqué que certaines espèces d’oiseaux étaient protégées.

Les espèces endémiques

  • Le Drongo (Mari moudou). Vit dans la forêt.
  • Le Souimanga (Tsuitsui). Vit dans la forêt.
  • Les autres espèces
  • Le crabier blanc. Vit au bord de l’eau.
  • Grèbe castagneux . Vit sur l’eau.
  • Le Martin pêcheur. Vit proche de l’eau
  • Le guêpier. Vit dans la forêt, proche des talus pour faire des terriers pour élever ses petits.
  • Le Martin triste. Vit dans la forêt.
  • La poule d’eau. Vit sur l’eau.

Toutes ces espèces d’oiseaux sont protégées. Donc on n’a pas le droit de les tuer, sinon c’est du braconnage.

Conclusion

Cette sortie nous a permis de découvrir de nombreuses espèces d’oiseaux. Nous avons pris conscience que certaines peuvent disparaitre à cause de l’homme. C’est pourquoi il faut les protéger.

Nous remercions l’association GEPOMay et en particulier Alexis de nous avoir fait découvrir plein d’espèces d’oiseaux que l’on ne connaissait pas.

La retenue de Combani

C’est un réservoir d’eau créé par l’homme pour avoir de l’eau potable toute l’année. Etant donné que la population de Mayotte augmente, il faut créer d’autres retenues d’eau.